(Re)définir les objectifs lors d’une période stressante

Cela fait plusieurs articles où je parle de cet état physiologique que l’on ressent souvent dans notre vie : le stress lors d’une période ou situation stressante, par exemple.

As-tu remarqué que plus, l’on force, moins cela aboutit ? Ou difficilement.

Avant de poursuivre la lecture de cet article, je t’invite à découvrir les précédents que j’ai rédigé sur le thème du stress :

Et de revenir à celui-ci qui est la suite des réflexions que je te dépose sur ce thème ainsi que l’approche que j’en ai.
Aujourd’hui, j’aimerais aborder tout particulièrement l’importance de (re)définir tes objectifs lors d’une période ou situation stressante.

(Re)définir ses objectifs

Cela demande de la douceur & de la bienveillance envers soi-m’Aime.
Et aussi du courage pour réorienter ses objectifs de vie en fonction de ce que l’on vit, qui l’on est, de son énergie du moment, & de ce que l’on veut.

Depuis notre expatriation, j’ai été amené à revisiter mon rapport au stress puis me recentrer & accueillir afin de lâcher prise pour entendre ce qui était présent en moi.

Car la question à se poser dans cette troisième étape clé que je te propose, c’est : 

Qu’est-ce que je veux ?

Ressentir pour réajuster ses intentions

Il s’agit là de ressentir pour savoir réajuster ses intentions en fonction de la situation, de son état, de son bien-être.

Être douce & bienveillante envers moi-m’Aime, c’est entendre & accueillir lorsque l’on n’est pas disponible à se mettre en action pour une tâche.
Ou disponible pour être présente auprès de ces proches, etc. Et c’est ok.

Durant les diverses périodes ou situations stressantes que j’ai vécu, je n’avais pas l’espace pour initier certains projets ou tâches.
J’avais beau m’y mettre, ce n’était pas ce que je voulais faire sur le moment.
Faire pour faire n’est pas forcément la meilleure solution.
?? Qu’en penses-tu ?

Veiller à différencier l’urgence VS des priorités

Disclaimer : bien sûr qu’il y a des tâches incompressibles que l’on ne veut pas faire & que l’on ne peut repousser.

Ici, je parle des pressions, des injonctions que l’on se met sur des actions qui ne sont pas prioritaires, urgentes et/ou vitales pour le bon déroulement, que ce soit dans sa vie professionnelle ou personnelle.
Mais ça, ce sera le sujet d’un autre article.

Prioriser de faire par envie & non par obligation

Durant ces périodes stressantes, je t’invite à observer lorsque tu fais par obligation. Et ce que tu fais par envie.
Puis observer comment tu pourrais (au mieux possible) t’accompagner dans cette transition pour initier des actions, non pas parce que tu « dois le faire ».
Afin de prioriser ce que tu as « envie » de le faire.

Un doux moyen de t’enlever une pression supplémentaire & de t’alléger dans une période qui est déjà stressante.

?? Et toi, que veux-tu « vraiment » ?
Est-ce que tu as besoin de réajuster tes objectifs, en fonction de ta situation, de ton état, de ton bien-être ?
Qu’aimerais-tu faire ?

Je serais heureuse, si le cœur t’en dis, que tu me partages ton retour.
Au plaisir aussi d’accueillir ton retour, de te lire en commentaires.

? En attendant de se retrouver, au fil des saisons, prends soin de toi dans le respect & l’écoute de Ta Nature cyclique ainsi que celle de notre Terre Mère.

Flavia,

P.S : Si tu aimes ce que je partage & que tu penses que ça peut intéresser ou aider une autre personne :
Sème ~ s’Aime ? à ton tour en partageant mes articles.

Laisser un commentaire

Don`t copy text!