Lâcher prise pour mieux vivre le stress

Aujourd’hui, c’est cette notion du lâcher prise que je souhaite aborder avec toi.
Comment le lâcher prise peut permettre de mieux vivre des situations qui sont stressantes.
C’est la deuxième étape dans mon processus face au stress.

Si tu arrives directement par cet article, je t’invite à commencer par lire le premier que j’ai rédigé sur mon blog « Le stress : moteur ou fardeau ? »
Afin de découvrir & comprendre cet état physiologique. Puis de poursuivre avec la première étape pour savoir « Comment réagir face au stress ? »

Accueillir VS Accepter

Dans mon précédent article, je t’écrivais que « face aux situations de stress que l’on peut rencontrer, la première étape qui m’accompagne : c’est d’accueillir en me recentrant. »

Je dis « accueillir » car selon ce que l’on vit, c’est difficilement « acceptable ». Personnellement, cela ne m’aide pas lorsque l’on me dit d’accepter, c’est comme ça.
J’ai vraiment fait une distinction entre :

  • « Accueillir » mes émotions, mon état face à la situation, l’événement = sur ce que je peux agir, m’accompagner
  • « Accepter » la situation, l’événement qui n’est pas toujours facile d’accepter = sur ce que je ne peux, bien souvent rien n’y faire.

Lâcher prise, en portant un autre regard sur ce qui est

Donc plutôt que de rester bloqué sur ce que je ne peux faire, je me recentre sur mon état d’être (émotionnel, physique, etc) & ce que je peux mettre en place.

Il s’agit de porter un regard différent sur une situation, de l’aborder sous un autre angle.
C’est prendre conscience de ce qui dépend ou non de soi.
C’est mettre en lumière ce sur quoi l’on peut agir, du reste.

Cela m’a permis de ne plus rester figé en spectatrice & de devenir actrice (au mieux possible) de solution simple, à ma portée & respectueuse de mon énergie, mes besoins du moment. Et cela nourrit grandement mon ouverture d’esprit, qui je suis & ma confiance.

L’accueil vers le lâcher prise

Accueillir sans chercher à forcément accepter, c’est ce qui m’a aidé dans mon processus du lâcher prise.
Et ainsi m’y accueillir, cet état de stress qui je le rappelle est physiologique.
Que l’on accepte ou pas, c’est là.
L’accueillir, c’est un premier pas vers l’écoute de soi pour ensuite répondre à ses besoins, ses envies (au mieux possible) dans une situation, un événement à un instant T.

?? Qu’en penses-tu ?
Est-ce que cette distinction te parle ?

Je serais heureuse, si le cœur t’en dis, que tu me partages ton retour.
Au plaisir aussi d’accueillir ton retour, de te lire en commentaires.

? En attendant de se retrouver, au fil des saisons, prends soin de toi dans le respect & l’écoute de Ta Nature cyclique ainsi que celle de notre Terre Mère.

Flavia,

P.S : Si tu aimes ce que je partage & que tu penses que ça peut intéresser ou aider une autre personne :
Sème ~ s’Aime ? à ton tour en partageant mes articles.

Laisser un commentaire

Don`t copy text!