L’acronyme SLOW

Lorsque j’ai découvert l’acronyme anglais du mot « slow », j’ai trouvé que c’était un super moyen de garder à l’esprit l’étendue de l’application possible de ce mouvement.
Aujourd’hui, je te le présente brièvement.

Cet acronyme, un doux rappel

Également un doux rappel que ce mouvement n’est pas un énième « mode » ou « style » de vie.
C’est bien plus. C’est un art de vie. Une philosophie de vie invitant à penser différemment puis être dans une démarche de vivre autrement.

L’acronyme anglais du mot « Slow » apporte à lui seul toute la valeur & l’étendue de cette philosophie de vie.
Il est question d’une démarche consciente d’un art de vie : plus sain, plus simple & durable. Tout ceci afin de minimiser son impact sur l’environnement, de privilégier le local, la simplicité, les produits bruits, sains & durables.

L’acronyme Slow

Acronyme Slow

La richesse du mouvement slow

Elle se situe dans son interconnexion, sa transversalité.
Cette philosophie d’une vie lente peut s’appliquer à de nombreux domaines de vie, de secteurs… : slow food, slow cosmétique, slow entrepreneuriat, slow tourisme, etc

Partout où le rythme est abusif, une proposition slow existe avec une invitation à adopter un autre état d’esprit, plus tranquille, plus serein, plus sain, plus bienveillant & surtout plus présent à l’instant.

Le mouvement slow, c’est une invitation à repenser le monde vers plus de conscience, d’émerveillement, d’épanouissement, de sensibilisation & d’humanité.

C’est un état d’esprit & d’être qui tend à prendre le temps de ressentir, de vivre : du temps pour soi, pour ses proches, les petits bonheurs de la vie. Mais pas que…. tu l’auras compris.

Et pour aller plus loin dans la découverte de cette proposition de penser, vivre sa vie, je t’invite à lire cet article que j’ai écrit : « slow life : ralentir pour prendre soin de soi« 
J’y ai regroupé tout ce qui te permettra de mieux comprendre cette philosophie.

Au plaisir de te lire

?? Ici & maintenant, à ce jour, où tu situes-tu dans cette démarche d’insuffler du Slow dans ta vie ?
Par exemple, sur une échelle de 0 à 10.

Il n’y a pas de mauvaises réponses. L’idée est d’observer & surtout de ressentir.
Ressentir si c’est ok pour toi & où est-ce que tu ressens le besoin d’insuffler du slow.
Et si cela te semble impossible de ralentir… Ne t’inquiète pas, c’est un sujet que j’ai abordé, dans cet article : « ralentir, est-ce possible ?« 

Je serais heureuse d’accueillir aussi ton retour & de te lire en commentaires.

? En attendant de se retrouver, au fil des saisons, prends soin de toi dans le respect & l’écoute de Ta Nature cyclique ainsi que celle de notre Terre Mère.

Flavia,

P.S : Si tu aimes ce que je partage & que tu penses que ça peut intéresser ou aider une autre personne :
Sème ~ s’Aime ? à ton tour en partageant mes articles.

 à ton tour en partageant cette lettre.

Laisser un commentaire

Don`t copy text!