Comment lâcher prise physiquement ?

Pendant très longtemps, j’associais le fait de lâcher prise à de l’abandon. Il m’était difficile de m’arrêter, de lâcher, de prendre du recul.

« Avec le temps, j’ai appris à lâcher prise physiquement. »

L’apprentissage du lâcher prise

L’apprentissage du lâcher-prise a été fondamentale pour ressentir l’agréable sensation de bien dédier mon temps, trouver mon rythme de vie.
C’est également, l’affiner au fil des saisons de ma vie & en fonction de qui je suis.

Loin d’être de l’abandon, c’est accepter de rebondir, de s’adapter au présent, à ce qui est. C’est accueillir la vie, être avec et non contre la vie.

Cela m’a demandé de prendre le temps de conscientiser mes pensées, mes peurs, mes conditionnements… Vaste sujet sur lequel je prendrais le temps d’y revenir.
Cultiver un art de vie Slow m’a beaucoup aidé dans cette démarche. Si tu souhaites en savoir plus et que tu ne connais pas, ce qu’est la slow life.
Je t’invite à lire cet article : « slow life : ralentir pour prendre soin de soi » et revenir à celui-ci, ensuite.

Le lâcher prise physique

Aujourd’hui, je souhaitais plus particulièrement aborder le lâcher-prise physique.
Ce que je fais dans mon quotidien de manière concrète pour m’accompagner à lâcher-prise physiquement, vers un lâcher-prise mental.
Car il se vit aussi physiquement. Face à une situation, on peut être mentalement crispé sur une difficulté, un choix ou encore un obstacle, mais aussi physiquement tendu.

Pour t’accompagner au mieux possible, tu as la possibilité de te détendre sans avoir besoin d’autres choses que d’être présent à toi-m’Aime.

La respiration, un précieux allié

La respiration abdominale est un précieux allié dans mon quotidien.
Une respiration naturelle & profondément relaxante. Ces bienfaits sont considérables en autres sur la détente physique.
Pour réapprendre à respirer, tu peux effectuer cet exercice, minimum trois fois par jour.

Respirer, cette action que nous tenons pour acquis, qui se fait naturellement et qui demanderait que nous y prêtions plus d’attention.
La respiration est aussi un vaste sujet. J’y reviendrai.

La respiration abdominale te sera particulièrement utile pour te relaxer au quotidien. C’est un exercice discret qui peut se réaliser en quelques minutes & où bon te semble.

Je l’ai réalisé derrière mon bureau lorsque j’étais fonctionnaire, face à la pile de dossier qui s’accumulait, & à rendre pour hier, bien sûr ?
Ou lorsque je passais mes journées debout à enchaîner plus de rendez-vous clients que la journée ne pouvait en contenir quand j’étais dans le domaine de soins aux personnes.
Derrière mon volant sur l’autoroute, lorsque le moteur de notre voiture est tombé en panne sur l’autoroute en direction de notre nouvelle location…

Dès que tu ressens les premiers signes de tensions liées à une situation de stress, tu peux réaliser cet exercice.
Simple, à porter de main, discret, cet exercice permet de ralentir, ressentir & respirer pleinement afin de lâcher-prise pour prendre du recul.

La respiration abdominale

Que tu sois en position assise ou debout, l’important est de bien redresser ton dos comme si on étirait un fil au-dessus de ta tête.
Tes pieds bien à plat sur le sol.
Si tu es seul·e, tu peux poser une main sur ton ventre & l’autre sur ton thorax pour suivre ta respiration.
Tu vas mettre en place une gymnastique respiratoire qui va consister à inspirer en gonflant ton abdomen puis à expirer en le rentrant & en mobilisant le moins possible ton thorax.
Inspirer par le nez tout en arrondissant ton ventre.
Souffler tranquillement par la bouche en le rentrant.

Tu peux réaliser cet exercice à 4 reprises pour 4 cycles respiratoires.
En mobilisant le diaphragme (muscle palier entre le thorax & l’abdomen), cette respiration basse induit un état de calme.

Au plaisir de te lire

?? Vois-tu le lâcher-prise comme du courage ou de l’abandon ? As-tu déjà pris le temps de l’inclure dans ton quotidien ?
Comment te sens-tu, après ?
Ressens-tu l’utilité de cette pratique ?
Quel est ton rapport à ta respiration ?

Je serais heureuse, si le cœur t’en dis, que tu me partages comment tu te sens ? Au plaisir d’accueillir aussi ton retour, de te lire en commentaires.

? En attendant de se retrouver, au fil des saisons, prends soin de toi dans le respect & l’écoute de Ta Nature cyclique ainsi que celle de notre Terre Mère.

Flavia,

P.S : Si tu aimes ce que je partage & que tu penses que ça peut intéresser ou aider une autre personne :
Sème ~ s’Aime ? à ton tour en partageant mes articles.

Laisser un commentaire

Don`t copy text!