Comment diminuer les distractions pour entendre sa créativité ?

Créer au milieu d’un environnement où nous sommes continuellement sursollicités n’est pas toujours simple.
Comment réussir à s’entendre au milieu du bruit (notifications, réseaux sociaux, etc) ?
Aujourd’hui, je te partage ce que je mets en place pour baisser les distractions afin de cultiver ma concentration pour me permettre de créer.

Se laisser le temps de construire une routine créative

Je ressens que je suis dans une nouvelle dynamique de création.
Beaucoup d’idée qui se confirme et d’autres qui voient le jour.
C’est fluide & tout s’enchaîne avec simplicité, joie. Lorsque je ressens ces émotions, je sais que je suis dans ce qui me fait vibrer.

Et cela n’a pas toujours été le cas.
Avec le temps, je peaufine ma routine créative.
Et un des éléments qui joue grandement est : d’éteindre le bruit pour entendre.

Diminuer les distractions

Mettre en place un écosystème où par mes choix, mes actions, je baisse le bruit pour favoriser l’écoute afin de laisser circuler ma créativité (accueillir les idées) et qu’elle puisse s’exprimer (créer).
Finalement, c’est une démarche slow que de choisir de se (re)centrer en diminuer ce qui est énergivore pour privilégier la qualité plutôt que la quantité.
Cette démarche de « moins mais mieux » est une ligne directrice de cet art de vie Slow life qui peut s’appliquer dans tous les aspects de sa vie.

Pour cela, j’ai besoin de veiller à :

  • Réduire mon temps d’écran.
  • Ne pas scroller.
  • Ne pas me comparer.
  • Faire régulièrement le tri des comptes que je suis (Instagram & YouTube) pour limiter mon utilisation & suivre ce qui est raisonnablement faisable de manière qualitative.
  • etc

Favoriser ce qui nourrit la créativité

D’un côté, l’idée est de chercher à retirer tout ce qui t’éloigne de tes moments de créations. Ou tout simplement de faire du vide pour laisser circuler les idées, le temps pour créer, etc
Et de l’autre, cela te permet de remettre au premier plan, des habitudes de vie qui favorisent des espaces de créativité.
Pour ma part, cela se traduit en :

  • M’intéressant à du contenu dans des domaines complétement différents du mien pour nourrir mon ouverture d’esprit.
  • Privilégiant du contenu long plutôt que court qui sont des circuits à dopamine, ne privilégiant pas la concentration, par exemple.
  • Faisant des choses sans attentes de résultats.
  • Augmentant mes promenades en Nature.
  • Écrivant toutes mes pensées, mes idées, mes poèmes, etc.
  • Cultivant mon amour d’une lecture éclectique.
  • Suivant mes envies sans chercher à savoir si cela va avoir un but.
  • etc

Cultiver un environnement créatif

Avant, je veillais à cet écosystème par cycle ou lorsque j’en ressentais le besoin.
Puis avec le temps, cela est devenu une habitude dans mon quotidien.
Une habitude saine qui me permet de ressentir une réelle différence dans la fluidité des idées qui me viennent à l’envie de créer vers l’éclosion.
Également sur ma concentration, etc.

Veiller à diminuer mes mangeurs de temps, notamment les réseaux sociaux qui peuvent prendre une place très importante, contribue grandement à (re)trouver du temps pour ce qui est réellement important à mes yeux.
Créer en fait partie.

Prêter attention à réduire le bruit pour mieux entendre mes envies, mes idées, laisser circuler ma créativité, etc Font partie de ce qui constitue ma routine créative, l’écosystème créatif, etc.

Prêter attention à la nourriture de l’esprit

Au-delà du domaine créatif, apporter un regard différent sur la manière dont on nourrit son esprit, ce à quoi on consacre son temps, etc permet aussi de se libérer du temps pour d’autres domaines de sa vie.

Diminuer/éteindre le bruit pour entendre

?? Dans quel·s domaine·s de ta vie, ressens-tu le besoin de baisser le bruit ? (sur-sollicitations, avis non sollicités, informations, etc)
Quel·s sont tes mangeur·s de temps ? (scroller, réseaux sociaux, notifications, temps devant les écrans, etc)
Comment te sentirais-tu avec un volume du bruit ambiant plus bas ?
Où ressens-tu le besoin de (re)trouver du temps de qualité ?

Je serais heureuse, si le cœur t’en dis, que tu me partages ton retour.
Au plaisir également d’accueillir ton retour, de te lire en commentaires.

? En attendant de se retrouver, au fil des saisons, prends soin de toi dans le respect & l’écoute de Ta Nature cyclique ainsi que celle de notre Terre Mère.

Flavia,

P.S : Si tu aimes ce que je partage & que tu penses que ça peut intéresser ou aider une autre personne :
Sème ~ s’Aime ? à ton tour en partageant mes articles.

4 réflexions au sujet de “Comment diminuer les distractions pour entendre sa créativité ?”

    • Coucou chéri,
      Trés touchée.
      Merci pour ton soutien ? : le premier depuis toujours & sur tout.

  1. J’ai adorée l’idée du bureau a l’exterior. Je suis motivé a deplacer le mien et le metre au balcon ^^. Merci, Flavia! Bonne semaine!

    Répondre
    • Olá Iliona, bom dia.
      Oui, je trouve que c’est tellement agréable.
      Dès que les beaux jours pointent le bout de ce nez, je ne peux m’empêcher de mettre mon bureau en extérieur.
      D’être en extérieur tout court.
      Heureuse que cela te motive à déplacer également le tien. N’hésite pas me tagguer si le cœur t’en dis.
      Merci pour ton retour.
      Une douce journée,
      Um bom dia, Iliona.

Laisser un commentaire

Don`t copy text!